23 août, 2010

La sainteté, ce n’est pas que pour les consacrés !

Classé dans : Tous appelés à  la sainteté — senalaetitia @ 12:52

Bonjour,

 

J’écris aujourd’hui ce petit article pour nous rappeler qu’il n’y a pas qu’aux religieux qu’a été lancé cet appel à la sainteté : « vous donc, soyez parfais comme cotre Père est parfait ». L’Eglise, ce n’est pas le clergé et les religieux, ce n’est pas non plus un service publique comme La Poste, mais c’est chacun de nous, baptisés dans le Christ. Si l’Eglise n’est pas sainte, nous y avons tous notre part et nous avons à faire chacun des efforts et non à critiquer les consacrés, comme on critique les services publiques, sans tâcher de nous sanctifier nous aussi. Les services publiques, certes, on y appartient pas et on peut s’estimer le droit de critiquer -quoi que ça n’empêche pas qu’on peut faire un effort pour en jouir aussi plus sagement. Ceci dit, pour l’Eglise, c’est le Corps du Christ et non un service publique, et chaque baptisé en est membre. On a donc tous à faire de petits efforts. Enfin, voici l’article :

 

Tous, par le baptême, nous sommes appelés à la sainteté. Il n’y a pas qu’aux religieux à devenir des saints ! Certes, leur vie doit nous encourager. Mais c’est pour qu’à notre tour nous devenions un témoignage de la sainteté de Dieu et de son « trop grand amour » -qui va avec sa sainteté, certes…

C’est pour cela que la perfection visée principalement est la perfection de l’amour. Il faut tout -efforts, patience, persévérance-, mais surtout de la bonne volonté et une ferme confiance en ce que la grâce de Dieu suppléera à tout !

La sainteté, nous y sommes tous appelés. Ce n’est pas parce qu’on a une paire de boeufs à essayer ou son mariage à organiser qu’on doit se dérober à l’invitation du Seigneur. C’est vrai que les consacrés n’ont que ça à faire ayant renoncé à posséder des boeufs comme à se marier, ils y sont consacrés. Mais les baptisés ont aussi à s’y consacrer parce que nous sommes tous baptisés dans le Christ et nous avons ce jour-là dit « oui » à l’appel de Dieu qui veut faire de nous ses fils, nous avons dit « oui » au don de l’Esprit ;  mais nous avons aussi dit « oui » à l’appel à la sainteté et à l’imitation du Fils Unique-Engendré. Et le Seigneur tient à ce qu’on Le préfère à tout. On a le droit de tout avoir, épouse, enfants, domaines, grands biens, nombreux amis… mais il faut toujours préférer le Seigneur. Il nous donne tout, il veut juste qu’on se souvienne que tout vient de Lui et qu’on L’aime en premier ; et tout et tous pour l’amour de Lui.

Donc, je l’assure, ça n’a rien à voir avec le fait de vouloir ou non entrer en religion. Nous tous, baptisés, nous avons à mener une vie religieuse, une vie cachée avec le Christ en Dieu, la vie des enfants de Dieu ; nous avons à la vivre pour l’amour de Dieu, par souci de fidélité. Et puis pour nous qui sommes dans le monde -mais pas du monde- nous avons aussi à la vivre pour la manifester au monde et ainsi leur manifester le Christ vivant dans son Eglise et qui lui donne sa vie…

 

Dans la charité du Christ,

+

Laisser un commentaire

ESPACE MOUFLIH |
ochou |
judaica/shabbat/Produits juif |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupe Ados de l'ADS d'Orbe
| a la reconquete
| Domine ut videam