22 juin, 2010

La liturgie dominicaine

Classé dans : Eglise — senalaetitia @ 12:25

Bonjour,

Je présente aujourd’hui un article sur la liturgie dominicaine parce qu’elle est généralement assez appréciée. Moi-même je l’apprécie et j’avais aimé cet article à son sujet. Je le partage donc pour ceux qui aiment la liturgie dominicaine et qui pourraient aimer cet article, ou encore pour ceux qui ne la connaissent pas et en ont la curiosité… bonne lecture.

La liturgie dominicaine.
Existe-t-elle vraiment ? L’Ordre n’a-t-il pas adopté la liturgie reomaine depuis le dernier Concile ? Et même indépendamment de cela, qu’est-ce qu’un ordre apostolique comme le notre peut offrir sur le plan liturgique ?

Notre liturgie ne se distingue pas par une tradition qui soit aussi longue et vénérable que celle des ordres monastiques -bénédictins, cisterciens et autres. Elle n’a pas non plus une place qui soit « matériellement » aussi importante que dans ces ordres, dont les membres passent sept fois par jour dans le choeur. Notre liturgie est bien plus sobre -avec parfois « seulement » les Laudes, la Messe et les Vêpres…

A vrai dire, ce qui en fait une liturgie vraiment dominicaine n’est pas tant sa forme, mais la place qu’elle occupe au sein de notre vie de frères Prêcheurs. Lorsqu’on parle d’une des devises de notre Ordre Contemplata aliis tradere (Transmettre ce qui a été contemplé), on songe assez spontanément aux études et cela n’est pas faux. En effet, c’était l’importance donnée aux études qui caractérisait notre Ordre au moment de sa naissance par rapport à ses prédécesseurs. Mais la liturgie y joue, elle aussi, un rôle important. Si nous ne passons pas tout notre temps à prêcher « explicitement », c’est parce que notre prédication doit être enracinée dans la prière qui est d’abord commune et liturgique, ce qui lui donne de l’objectivité ; l’objectivité qui nous fixe dans la Vérité ; Vérité que nous contemplons, que nous aimons, que nous prêchons. Toutefois, il y a bien plus dans notre liturgie. Elle ne constitue pas seulement une source de notre prédication, elle en fait partie. C’est pourquoi elle doit être approprié à ce rôle apostolique qu’elle a. Elle est appropriée le plus possible à la participation des fidèles, elle se veut la plus ouverte pour accueillir même ceux qui ne croient peut-être pas encore, mais qui cherchent.

Bref, à travers notre liturgie nous ne parlons pas seulement avec le Seigneur, mais aussi de Dieu avec nos prochains.

Article paru dans Le courrier de l’Amitié dominicaine n° 202 de décembre 2009 – janvier 2010

Une réponse à “La liturgie dominicaine”

  1. Loubens Emmanuel dit :

    Tout à fait d’accord pour cette liturgie appropriée.
    En comparaison,les contemplatifs ont 7 offices de jour et un la nuit.

    Pour exprimer leur différence on pourrait dire:les contemplatifs disent ce qu’il faut contempler,les dominicains disent ce qu’ils ont contemplés.

Laisser un commentaire

ESPACE MOUFLIH |
ochou |
judaica/shabbat/Produits juif |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupe Ados de l'ADS d'Orbe
| a la reconquete
| Domine ut videam